Le guide de votre bien-être à domicile

Tensiomètre

L'auto-mesure de l'hypertension artérielle

tensiomètre

© Lanaform

Grâce à la généralisation des tensiomètres auprès du grand public, la tension peut désormais être surveillée par tous au quotidien.
  1. Pourquoi utiliser un auto-tensiomètre ?
  2. Mise en condition pour l'auto-mesure de la tension
  3. Conseils pratiques pour l'auto-mesure de la tension

Pourquoi utiliser un auto-tensiomètre ?

La prise de tension chez le médecin n'est pas toujours suffisante pour diagnostiquer de façon précise une hypertension artérielle. De plus, lorsque l'on est sujet à l'effet "blouse blanche" (peur des médecins et des hôpitaux), les résultats obtenus en cabinet peuvent être faussés. En effet, la pression artérielle varie beaucoup au cours d'une journée. Mesurer soi-même sa tension permet donc de valider ou non le diagnostic du médecin, ou bien, de vérifier l'efficacité d'un traitement anti-hypertenseur. Enfin, en cas de mesures anormales, cela permet d'alerter rapidement le médecin.

Quand prendre sa tension ?

Lorsque l'on est sujet à l'hypertension, il est recommandé de mesurer sa tension à plusieurs reprises et à des heures régulières. Généralement, les médecins préconisent la "règle des trois" : 3 prises le matin, 3 prises le soir, pendant 3 jours consécutifs (ou 5 éventuellement). Mesurer sa tension successivement trois fois permet d'éviter les erreurs et d'évaluer la tendance d'évolution de la tension. Grâce à la "règle des trois", le médecin dispose de 18 mesures pour effectuer son diagnostic. Attention, auto-mesure de la tension ne veut pas dire auto-médication. Il est préférable de laisser son médecin traitant analyser les résultats et donner le traitement approprié.

Mise en condition pour l'auto-mesure de la tension

La tension doit être prise en position allongée ou assise de manière confortable. Il est préférable d'être dans un endroit calme, sans bruit. Évidemment, il ne faut jamais fumer en prenant sa tension car la nicotine est un hypertenseur. De même, la tension doit toujours être mesurée avant la prise de médicaments. Idéalement, il est conseillé de se reposer 5 à 10 minutes avant, en évitant tout effort ou toute émotion. Après quelques minutes de repos, enfilez le tensiomètre à votre bras ou votre poignet, en respectant les consignes indiquées en fonction de votre modèle. Pendant la mesure, il est recommandé de ne pas bouger et de ne pas parler pour ne pas fausser les mesures. Certains appareils mémorisent la date, l'heure et les résultats. Si ce n'est pas le cas, pensez à les noter dans un cahier pour que le médecin puisse avoir des données précises.

Conseils pratiques pour l'auto-mesure de la tension

Lorsque l'on prend sa tension soi-même, il ne faut pas tenter de décrypter les mesures. Seul un médecin est habilité à arrêter ou commencer un traitement contre l'hypertension. Toutes les données sont importantes pour le médecin. Il ne faut donc pas éliminer les mesures qui paraissent anormales car elles peuvent au contraire être un bon indicateur. Attention, l'utilisation de l'autotensiomètre est contre-indiquée pour les personnes cardiaques, obèses ( tour de bras supérieur à 33cm) et anxieuses. Certains patients peuvent en effet développer une dépendance inquiétante et s'affoler à chaque mauvais résultat. De même, les personnes présentant des arythmies, des rétrécissements vasculaires, des maladies hépatiques et les diabétiques doivent consulter leur médecin avant de prendre eux-mêmes leur tension.