Le guide de votre bien-être à domicile

Tensiomètre

Les tensiomètres : comment choisir ?

tensiomètre

© Lanaform

Il existe deux types de tensiomètres : les modèles au poignet et au bras. En France, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé et la Société Française d’Hypertension Artérielle ont mis en place un contrôle des appareils d'auto-mesure tensionnelle commercialisés. Il existe aujourd'hui toute une gamme de brassards certifiés.
  1. Les tensiomètres brassards
  2. Quel modèle choisir?

Les tensiomètres au poignet

Pour l'instant, en France, les modèles-poignets n'ont pas encore été validés. Pour autant, ils présentent certains avantages pour l'utilisateur. En effet, ils sont de taille réduite et se placent au poignet, de la même manière qu'une montre. Grâce à leur petite taille, ils sont faciles à transporter et à utiliser n'importe où. En revanche, ils nécessitent plus de rigueur et de précision, de la part de l'utilisateur, que les brassards. En effet, le résultat peut être influencé par le degré de fléchissement du poignet. Pour que la mesure soit correcte, le patient doit positionner le poignet gauche équipé du tensiomètre à hauteur du c½ur. Placé trop haut ou trop bas, le tensiomètre risque d'indiquer des valeurs faussées. Pour éviter ce genre d'erreurs, certains tensiomètres au poignet sont équipés d'un détecteur de position intégré. Celui-ci ne déclenche la mesure que lorsque le tensiomètre est bien positionné. En raison du risque d'erreur élevé, les tensiomètres au poignet sont donc à utiliser avec précautions.

Les tensiomètres brassards

Les tensiomètres brassards sont plus encombrants mais aussi plus fiables que les modèles au poignet. Ils sont constitués d'une enveloppe en tissu et d'une poche gonflable. Il faut bien choisir le brassard car celui-ci doit être adapté à la morphologie et la corpulence de son bras. Il est d'ailleurs recommandé aux personnes obèses de ne pas s'auto-mesurer la tension. De même, il faut faire attention à bien ajuster le brassard au moment de la prise de tension. Un brassard trop étroit indiquera une pression artérielle plus élevée que la normale alors qu'un brassard trop large donnera des résultats trop faibles. Avec le brassard, il n'est pas obligatoire de prendre sa tension au bras gauche (bien que ce soit généralement conseillé) mais en revanche, il faut toujours la mesurer sur le même bras, pour que la comparaison des chiffres soit possible.

Quel modèle choisir?

Votre pharmacien ou votre médecin peuvent vous aider à choisir le tensiomètre le plus adapté à votre utilisation. En effet, le choix d'un modèle dépend des caractéristiques individuelles et de l'utilisation de chacun. Pour les personnes souffrant d'une surcharge pondérale, il est conseillé de choisir un modèle poignet. A cet endroit, les artères se trouvent en surface et sont moins enveloppées, ce qui facilite la mesure. De même, les personnes voyageant beaucoup devront plutôt opter pour le modèle au poignet, plus discret. En revanche, le brassard est conseillé pour tous les autres cas. A noter qu'il existe également des tensiomètres à placer au doigt, mais ceux-ci sont peu recommandés car trop imprécis et peu fiables.

Vous pouvez acheter un tensiomètre en pharmacie, dans certaines grandes surfaces, par correspondance ou chez les revendeurs de matériel médical. Le fabriquant Omron, leader dans le domaine des dispositifs médicaux destinés à améliorer la qualité de vie, propose toute une gamme de brassards validés par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé et la Société Française d’Hypertension.