Le guide de votre bien-être à domicile

Tensiomètre

Actualités

Surveiller la tension artérielle pour éviter les accidents vasculaires cérébraux

On ne le dira jamais assez, l’hypertension est un mal sournois qui s’installe insidieusement dans votre vie, que ce soit à cause de vos prédispositions familiales ou de votre hygiène de vie. Il est essentiel de surveiller la tension artérielle. En effet, une baisse de la pression artérielle de 2 points contribue à réduire le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) de 40%.

Les AVC touchent plus de 130.000 personnes par an, il s’agit de la troisième cause de décès en France et la première cause de handicap de l’adulte. Plus grave encore, après un AVC, une personne sur 5 meurt dans les semaines qui suivent l’accident, les survivants gardent des séquelles irréversibles voire deviennent dépendants.

Surveiller la tension artérielle implique de prendre les dispositions nécessaires pour améliorer l’hygiène de vie : éviter le tabac, le diabète et surtout, faire en sorte de ne pas être hypertendu.

Cependant, le principal souci est que plus de 4 millions de personnes hypertendues ignorent qu’elles le sont, et que la moitié des 12 millions d’hypertendus en France suivant un traitement ne voit pas d’amélioration de leur pression artérielle.

C’est pourquoi il est recommandé de surveiller l’hypertension artérielle de manière systématique à partir de 50 ans, selon les explications du Professeur Zuber, président de la Société Française de Neurologie Vasculaire, intervenant actif lors de la Journée Mondiale contre l’AVC le 29 octobre 2011 dernier. Une journée destinée à souligner l’importance de la prévention de l’AVC et des signes avant-coureurs qui devraient nous alerter pour agir au plus vite en appelant le 15 : troubles de langage, paralysie du visage ou encore troubles de l’équilibre sont à surveiller en cas d’alerte.